Bannière 3

 
 
ÉDITORIAL
 
 
                          
Tous les ans c’est la même chose, les mêmes questions et les mêmes souhaits en ce début d’année. Et pourtant, c’est tous les ans toujours nouveau, toujours aussi bon de s’échanger les vœux de bonne année.
 
Notre monde avance de plus en plus vite. Les médias, les moyens d’information et de communication raccourcissent les distances et permettent de rapprocher les gens et les peuples. Tout devrait être de plus en plus simple et beau, mais nous voyons bien, jour après jour que rien n’est gagné et que le combat demeure de bâtir pour ces temps-ci et pour les prochaines générations un monde de paix et de fraternité.
 
C’est un combat et pas une utopie. Notre foi dans le Christ Jésus n’est pas un doux rêve, ni une illusion pour enfant sage. Je vous connais un peu pour savoir que vous êtes bien engagés dans les réalités de ce monde et que vous portez votre foi, non comme un étendard mais comme un service pour ce monde que Dieu aime.
 
Nous pourrons nous appuyer sur la richesse de l’Eglise dans cette année de la miséricorde. La miséricorde c’est le cœur de Dieu, son amour pour nous, pour chacun. Qu’avons-nous dès lors à craindre ? De quoi ou de qui aurions-nous peur ? Dieu est bon et c’est bien chaque jour de 2016 qu’il viendra nous rejoindre, nous accompagner et nous pardonner pour nous donner la vie et la paix.
 
Belle et sainte année à vous tous.
 
 Père Paul Habert, Curé


 
 



Créer un site
Créer un site