Bannière 3

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4

Mgr Souchu a été ordonné évêque 

 
Une fête qui a rassemblé 3000 fidèles à Rennes
le 18 janvier 2009

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4

Nommé évêque auxiliaire de Mgr Pierre d’Ornellas par le pape Benoît XVI, le père Nicolas Souchu a été ordonné évêque ce dimanche 18 janvier en la cathédrale de Rennes. La Basilique Saint-Sauveur, toute proche, avait été ouverte pour accueillir l’assemblée très nombreuse. Des fidèles sont venus d’Orléans, diocèse où Mgr Souchu était précédemment Vicaire général.

 cliquer sur les photos pour agrandir

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 A l’entrée de la cathédrale, Mgr Pierre d’Ornellas est entouré des deux Évêques co-consécrateurs : Mgr André Fort, évêque d’Orléans et Mgr Gérard Daucourt, évêque de Nanterre.
Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Le Père Henri du Vignaux, chancelier de l’Archevêché, montre la lettre Apostolique reçue du Vatican qui désigne Mgr Souchu pour la charge d’évêque et en fait la lecture à l’ambon.
Homélie de Mgr d'Ornellas
Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4

Une assemblée très mélangée, venue d’Ille-et-Vilaine et du diocèse d’Orléans.

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4
Mgr Souchu se prosterne à terre, bras en croix, pendant la Litanie de saints.

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Pendant le rite de l’imposition des mains, sonne Godefroy, le gros bourdon de la Cathédrale.
Sur la tête de Mgr Nicolas Souchu qui se tient à genoux, Mgr d’Ornellas et ses assistants, Mgr Fort et Mgr Daucourt, et tous les évêques présents viennent imposer les mains en silence. Ils lui transmettent la charge et la grâce qu’ils ont eux-mêmes reçues, en appelant sur lui le don de l’Esprit Saint que Jésus a communiqué à ses apôtres. Depuis le Seigneur Jésus, l’imposition des mains est un rite que l’on retrouve dans tous les sacrements, lors des grandes invocations à l’Esprit Saint. Saint Paul a reçu l’imposition des mains des Apôtres (Ac 13, 3) et a imposé les mains à Timothée (2 Tim 1, 6).
Le Livre des Évangiles est placé sur la tête du nouvel évêque, en signe de soumission à la Parole, et pour manifester la charge principale de l’évêque : l’annonce et la prédication du mystère du Christ, Parole de Dieu. Deux diacres soutiennent le livre durant toute la prière consécratoire : l’un est du diocèse d’Orléans, l’autre, Hubert Ploquin, a été ordonné à Rennes mais a commencé son cheminement à Orléans.
« Seigneur, répands sur celui que tu as choisi la force qui vient de toi, l’Esprit souverain que tu as donné à ton Fils bien-aimé, Jésus-Christ, l’Esprit qu’il a lui-même communiqué aux saints Apôtres qui établirent l’Église en chaque lieu comme ton sanctuaire, à la louange incessante et à la gloire de ton Nom.
Père, toi qui connais le cœur de chacun, donne à celui que tu as choisi pour l’épiscopat de remplir sans défaillance la fonction de grand prêtre et de pasteur de ton peuple saint en te servant jour et nuit. »
Mgr Souchu est à genoux devant l’évêque consécrateur, qui procède à une onction avec le Saint Chrême, une huile parfumée employée pour le baptême, la confirmation, l’ordination des prêtres et des évêques, et pour la consécration des autels et des églises.
« Recevez l’Évangile : prêchez la Parole de Dieu avec une grande patience et le souci d’instruire. »
Mgr d’Ornellas remet à Mgr Souchu l’anneau et la mitre.
L’anneau représente cinq pains et deux poissons, suivant l’épisode de la multiplication des pains dans l’Évangile. Il rappelle que Mgr Souchu est originaire d’une famille de boulangers. Il est apporté par sa sœur et son beau-frère.
La mitre est celle de Mgr René Picandet, évêque d’Orléans de 1981 à 1997. Elle est apportée par les Pères Pierre de Castelet et Philippe Gauthier qui ont été ordonnés prêtres en même temps que Mgr Souchu par Mgr Picandet.
Deux séminaristes du diocèse de Rennes apportent de la crosse : on y trouve la colombe, signe du Saint Esprit ; elle est également le symbole de la paix que l’on retrouve dans la devise épiscopale de Mgr Souchu.
Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4
Baiser de paix des évêques.
Les premiers mots du nouvel évêque auxiliaire ...

Photos et textes : site internet du diocèse de Rennes

haut de page

Retour page d'accueil

 

 

 

 
 



Créer un site
Créer un site